Blog de Necryos L’automne est morte souviens-t’en, nous ne nous verrons plus sur terre, odeur du temps brin de bruyère, et souviens-toi que je t’attends. - Apollinaire.

L’automne est morte souviens-t’en, nous ne nous verrons plus sur terre, odeur du temps brin de bruyère, et souviens-toi que je t’attends. - Apollinaire.

[ Fermer cette fenêtre ]